Archives de catégorie : Certificat PEB chaufferies

Certificat partiel chaufferie pour le résidentiel en Wallonie

Certification PEB de chaufferie pour le résidentiel (uniquement)

L’avantage d’une expérience confirmée en chaufferie permet d’atteindre une précision importante tant au niveau des relevés qu’au moment de l’encodage dans le programme PACE : on ne s’improvise pas expert en chaufferie ! 

Certificateur PEB agréé en Région Wallonne pour le résidentiel, nous nous tenons à votre disposition pour certifier (rapport partiel) vos chaufferies situées en Régions Liégeoise et Verviétoise.

Certifier une chaufferie peut  s’effectuer de deux façons : l’une rapide en utilisant des valeurs par défaut, l’autre, précisément en mesurant les circuits, en considérant un maximum d’éléments, dans le respect de la légalité.

Dans votre intérêt, le second procédé, qui nécessite plus de temps pour le certificateur, est susceptible d’influencer dans le bon sens vos labels énergétiques !

Dans la limite du possible (accès impossible, …), c’est de cette dernière façon que nous nous engageons à effectuer notre travail : gage de qualité et de sérieux !

certificat peb.jpg

www.chaufferie.be

Bienvenue !

 

NEW :  Des questions ? Utilisez le Forum en ligne sur www.peb-forum.be !

Bienvenue sur le volet Certification du résidentiel !

 

Bienvenue sur le volet Certification des Bâtiments Résidentiels en Région Wallonne ! 

Je suis agréé n° CERTIF-P1-00191 certificateur PEB pour le résidentiel en Région Wallonne.

Une demande de prix pour la certification en région verviétoise ?

Utilisez ce lien et remplissez le formulaire de demande en ligne de votre certificat PEB : http://pae.skynetblogs.be/demande-de-prix-automatisee/

Une offre de prix vous parviendra sous 48 heures.

 
peb-certificat.jpg

 

PEB, pourquoi ?

Certificat énergétique obligatoire dès 2009

Certificat énergétique obligatoire dès 2009, plus de vente ou de location sans certificat !

La lutte contre le réchauffement du climat et la préservation  des ressources énergétiques constituent deux des défis majeurs de ce siècle. L’Europe s’y attelle en instaurant notamment une expertise obligatoire des biens immobiliers. Il s’agira d’un véritable contrôle technique, susceptible d’influer sur les conditions de la vente.

En quelques années, le coût de l’énergie que requiert un produit pour fonctionner est devenu l’un des critères les plus importants lorsqu’il s’agit d’acheter. Ce constat est autant valable pour la consommation électrique (sèche-linge, cuisinières, etc.) que pour la consommation des produits pétroliers. Il suffit de se pencher sur la subite augmentation du nombre de voitures qui roulent au « diesel » pour s’en convaincre.
Actuellement, il n’est plus envisageable d’écarter ce facteur pour les immeubles. Une vieille chaudière, des châssis vétustes, l’absence de double vitrage ou des portes mal isolées constituent autant d’éléments susceptibles de faire monter, parfois de manière exorbitante, la facture d’énergie. Le coût du baril de pétrole, sans cesse revu à la hausse, n’arrange rien. Pour ces raisons, l’intérêt général et individuel se rejoignent aujourd’hui pour remédier au gaspillage permanent que notre parc immobilier occasionne.

source :  http://www.pap.be/infos_be/fr/CourrierLecteurs_details.asp?id=129

www.audit-thermique.be